Atracții turistice - - La région touristique Dărmăneşti

DSC_0107

Le barrage Poiana Uzului est un barrage anthropique construit sur des  contreforts hauts de 80 m et contenant un volume d’eau de 90 mil. mc, le second de ce genre en Europe, inauguré en 1972. Ce lac alimente d’une très bonne eau plusieurs villes (Dărmăneşti, Comăneşti, Târgu Ocna, Moineşti, Oneşti, Bacău) et communes du département de Bacău. En plus des paysages admirables existants dans la région du lac situé entre les montagnes Nemirei et Ciucului, le barrage est un endroit préféré par les pêcheurs sportifs de Dărmăneşti, du département de Bacău et non seulement.

Encadré par les montagnes Nemira, Ciuc et Berzunţi, à la confluence de la rivière Uzului avec la rivière Trotuş, la région touristique Dărmăneşti comprend des objectifs touristiques à potentiel encore inexploité. L’exceptionnel cadre naturel, avec des réserves et des zones sauvages rarissimes, les traditions uniques pieusement préservées par les habitants, parmi lesquelles la danse de l’ours est, indubitablement, un trésor transmis comme héritage intrinsèque d’une génération à l’autre, l’hospitalité et la générosité des habitants confèrent à la vallée de Uz des valences de zone touristique d’exception.

Les montagnes Nemira appartiennent au groupe central des Carpates Orientales, délimitant son extrémité de Sud. Ayant des altitudes jusqu’à 1649 m (A. Nemira Mare), accessible assez facilement aux amateurs de la montagne, les montagnes Nemira abritent des beautés que le large public n’a pas découvertes encore. La flore est exceptionnelle, incluant des espèces extrêmement précieuses protégées dans la Réserve naturelle. Les plateaux herbeux et les rochers de Nemira, des grottes qui arrivent, dit-on, jusqu’au profond de la terre, des marais sauvages offrant des paysages uniques, des rocs sculptés par l’aquilon de Nemira, rappelant le Sphinx et les « Babes » de Bucegi, des sentiers inconnus et des légendes des temps immémoriaux, ce ne sont qu’une partie des richesses par lesquelles les Montagnes Nemira charment les bienveillants visiteurs de Dărmăneşti.

Le lac Bălătău est un lac de barrage naturel formé en 1883, similaire à Lacu Roşu, sur la vallée de Izvorul Negru qui jaillit sous les sommets de Nemirei. On l’a déclaré monument naturel, par son appartenance à la Réserve Naturelle Munţii Nemira, incluse dans le réseau écologique européen.

Toujours à Dărmăneşti se trouve, souverain sur la Vallée Uzului, le Château de la Princesse Marina Ştirbei, surnommée « La Princesse de l’Aviation Roumaine ». La princesse, la première femme pilot militaire, est une des héroïnes de la Roumanie, fort impliquée dand le sauvetage des blessés pendant la IIème Guerre Mondiale. Les habitants de Dărmăneşti de jadis aiment bien la Princesse Ştirbei, surtout les enfants, auxquels, on en parle encore, elle offrait des sucreries lorsqu’elle  venait au Château, en atterrissant sur un aérodrome aménagé sur un plateau envoisiné. Le Château de Dărmăneşti était la résidence estivale de la princesse et du prince  George Ştirbei, et pendant la Guerre, la Princesse l’avait transformé en sanatorium.

Cordonate GPS:
Latitudine: 46° 22' 21" N
Longitudine: 26° 28' 48" E