Atracții turistice - - Le monument – Musée Măgura Ocnei

DSC_0066

Le Monument – Musée Măgura Ocnei est parmi les plus impressionnants monuments élevés à la mémoire des soldats morts dans la première guerre mondiale. Il est situé à 520 m altitude sur la colline Măgura, à 2 km de la route Târgu Ocna – Slănic Moldova, à la fin d’un chemin qui monte de façon spectaculaire sur le versant de la montagne. Il a été construit entre 1925-1928, pour commémorer les plus de 14.000 soldats roumains morts pendant la Première Guerre Mondiale sur les fronts de Oituz, Coşna et Cireşoaia.

Sur le frontispice il y a l’inscription: “Spuneţi generaţiilor viitoare că noi ne-am făcut datoria” (« Dites aux générations futures que nous, nous avons accompli notre devoir »).

Les travaux pour élever cet imposant édifice ont été effectués par les soldats vétérans, qui avaient survécu aux terribles combats de Oituz-Coşna-Cireşoaia. Les fonds nécessaires à la construction ont été collectés par souscription publique par Mihai Teodoru, l’initiateur de ce projet, soutenu par l’architecte Constantin Ciogolea, fils de la ville établi à Bucarest. Le Monument des Héros inclut un rez-de-chaussée et deux étages, liés par un escalier intérieur circulaire, a une hauteur de 22 m et il est entièrement composé de pierre taillée, sous la forme d’un obus. Jusqu’au début de la Deuxième Guerre Mondiale, il était gardé en permanence par les soldats de la garnison de la ville. Après la guerre, le monument a été abandonné, mais, entre 1972-1974, il a été rénové et ouvert en tant que musée.

Le musée détient une collection de photographies originales prises pendant la première guerre mondiale (entre elles, des photos du général Al. Averescu – commandant de la IIème Armée, le général C. Pezan, le général E. Grigorescu), des divers types d’armement et de munition de la première guerre mondiale (armes de feu, obus de canon utilisés par les chasseurs de montagne, des cartouches de calibres différents etc.), des médailles honorifiques accordées pour des actes d’héroïsme,  des uniformes de soldat de 1917.

Au rez-de-chaussée il y a une plaque commémorative placée sur la tombe de l’héros inconnu, découvert dans les tranchées qu’on peut voir jusqu’à présent à Coşna, incluant un texte émouvant: « Soldats morts par amour du pays, Braves de la foi, Où que ce soit votre tombe, Restez dans la paix ! (Aux héros tombés dans la guerre 1916-1919) ». En dessus de la tombe de l’héros inconnu veillent deux drapeaux de lutte du Régiment15 infanterie et du Régiment 4 Artillerie, deux des régiments qui ont eu toute la peine de la guerre sur le front de Oituz.

A côté du bâtiment du musée on a apporté la croix-monument initialement dressée à Coşna sur l’endroit où est mort comme un héros le caporal grenadier Constantin Muşat du Régiment 2  Garde des Frontières.

A 50 m plus en haut se trouve le monastère Măgura Ocnei.

Cordonate GPS:
Latitudine: 46° 16' 14" N
Longitudine: 26° 35' 22" E