Atracții turistice - - L’Église „Cuvioasa Parascheva“ (« La Pieuse Parascève »)

DSC_0282

L’église en bois la plus ancienne “Cuvioasa Paraschiva”, plus tard appelée l’Église Princière, a été construite de poutres, sur la rive droite de Vâlcicăi, pour les mineurs qui travaillent dans les mines de sel. La tradition affirme que l’église a été refaite sur la place s’une ancienne église qui avait brûlé. Theodor Codrescu mentionnait que, dans les siècles XVI-XVII, « Ocna n’était qu’une petite communauté des 100 mineurs, à côté d’autres artisans et commerçant qui habitaient déjà la vallée de Vâlcica, au pied de la colline où se trouvaient les anciennes mines, abandonnées depuis plus de 100 ans et où se trouvait l’Église Sfânta Paraschiva qui existait autour de 1580, comme l’attestait il y a peu de temps une pierre tombales, à présent brisée ».

Nicolae Iorga lui-aussi affirmait en 1905, qu’avant les autres églises de la ville (Precista, Sf. Nicolae, Sf. Treime), « on avait construit l’église en bois, sur une colline ronde, portant le nom de l’Église Princière ». La tradition locale attribue cet édifice au prince régnant Ioan Vodă cel Viteaz, autour de 1573. Dans cette église modeste en bois officiait, autour de 1599, le prêtre. D’ailleurs, l’inscription sur une pierre de la fondation, datée le 5 septembre 1653, atteste que l’église est plus ancienne. Par ses formes constructives, de plan rectangulaire, avec abside décrochée, l’Église Cuvioasa Paraschiva (Domnească) appartient au XVIIe siècle, mais elle sera refaite en 1725, après un incendie, par Dediu, grand connétable, et sa femme Ruxandra, les beaux-parents de Mihai Racoviţă. L’église actuelle date de 1725, construite par Dediu Codreanu, grand connétable, beau-père de Mihai Racoviţă Voievod.

L’inscription placée au-dessus de l’entrée dit : « Leat 7233 (1725), aprilie 30. Această sfântă biserică s-au prefăcut în zilele Măriei Sale Ion Mihai Racoviţă Voievod gospodja şi Ana în domnia 3-a cu cheltuiala dumisale Dediului vel spătar şi jupâneasa dumisale Ruxandra, părinţii doamnei Anii şi prin osteneala dumisale Catrina în cămărăşii (a) 3 », et sur le montant de la porte gauche est inscrit probablement le nom du maître Mihai Radu.

Au cours de l’histoire, l’église a bénéficié de nombreux privilèges accordés par plusieurs Princes régnants : Mihai Racoviţă, Constantin Racoviţă, Mihai Şuţu e.a.

L’église a un plan simple sous forme de nef, avec l’abside de l’autel décrochée, appartenant typologiquement au XVIIIe siècle. Dans le prolongement du pronaos on a tradivement ajouté le clocher couvert de planches. Le clocher a deux cloches : la petite, portant une inscription illisible, et la grande portant une inscription de 1861, où l’on indique qu’elle a été fondue aux dépens des mineurs et du maire Iorgu Metaxa. La fondation de l’église est en pierre de carrière.

L’église est planchéiée avec des dalles de pierre et les murs sont couverts par des planches avec des nervures qui se rencontrent dans la clef de voûte double. L’iconostase est remarquable, composée d’icônes d’une grande beauté, rénovées en 1789, 1800, 1810 et 1830.

A présent, l’église est utilisée comme chapelle mortuaire, située au milieu du cimetière de la paroisse, ou reposent de grandes personnalités de jadis : le professeur universitaire Mihail Botez, l’arhitecte Ioan Scarlat Scheletti, Dr. Ioan Pastia, le Colonel Gheorghe A. Enescu chevalier de l’ordre « Mihai Viteazul ».

Culte: orthodoxe
Patronage: Sf. Cuv. Parascheva
ADRESSE : Rue Gheorghe Doja no. 1, Târgu Ocna

Horaire d’ouverture : On peut visiter les Monuments toujours dans l’intervalle 8:00-20:00.

Cordonate GPS:
Latitudine: 46° 17' 0" N
Longitudine: 26° 36' 5" E