Destinații turistice - Le municipe Moineşti

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le municipe Moineşti

La première attestation documentaire de la ville date de 1467. Son nom apparaît également dans l’ouvrage Descriptio Moldaviae de l’érudit humaniste Dimitrie Cantemir. En 1832 il est attesté comme bourg. A cette époque-là s’y est formée une forte communauté juive, qui a résisté jusqu’à l’instauration du communisme. Parmi les Juifs nés à Moineşti on distingue Moşe David Iancovici, Mordechai Bernstein, Tristan Tzara et Moses Rosen, ancien grand rabbin du culte mosaïque. C’est de la ville de Moineşti qu’avaient émigré, en 1882, le premier groupe de Juifs sionistes qui a fondé la colonie juive Roș Pina en Palestine. La ville a connu un fleurissement à part dans l’entre-deux-guerres.

A l’entrée dans la ville de Moineşti il y a un monument dressé à la mémoire de Tristan Tzara (à l’occasion du centenaire de sa naissance) et du courant dadaïste qu’il a initié. Le monument « Dada » se veut être un symbole de la haute appréciation du « habitant universel de Moineşti » par le sculpteur allemand d’origine roumaine Ingo Glass. Le monument se trouve sur la route Moineşti-Bacău (quatre constructions en acier et en béton, peintes rouge brique ; dimensions: longueur 25 m, largeur 2,6 m, hauteur 10 m, 120 tonnes).

 

Possibilités de logement

Le municipe Moineşti dispose de 6 pensions touristiques.

 

Voies d’accès

Routier

Le municipe Moineşti se trouve sur la route nationale 2 G, qui relie le municipe Bacău à la route Miercurea Ciuc – Oneşti (Dn12A).

Ferroviaire

L’accès ferroviaire à Moineşti se réalise indirectement, par l’intermédiaire de la station ferroviaire Comăneşti. L’accès routier à et de Comăneşti se fait par l’intermédiaire des microbus qui circulent à petits intervalles.




Atracții din această zonă: