Projet

Les objectifs du présent projet « La promotion du département de Bacău (ProBacTur) en tant que destination touristique : agrément, santé, culture » code SMIS 16028 sont en concordance avec le Plan Maître pour le développement du tourisme.

L’objectif général du projet consiste dans la mise en valeur et la promotion des éléments distinctifs du potentiel touristique spécifique au département de Bacău – le tourisme d’agrément, le tourisme balnéaire-climatérique, le tourisme culturel et le tourisme œcuménique – afin de créer une série de produits touristiques intégrés, compétitifs au niveau national, à la mesure de la valeur des ressources touristiques dont dispose le département et qui impose ce domaine parmi les activités économiques prioritaires dans le cadre du système économique du département.

Les objectifs spécifiques du projet :

  • créer une image favorable au niveau du marché national à propos des avantages du département de Bacău en tant que destination touristique et l’image de sa marque touristique ;
  • assurer un développement durable du tourisme de telle manière que ses richesses naturelles, culturelles et patrimoniales soit dans la même mesure valorisées à présent et préservées pour les futures générations ;
  • garantir la reconnaissance du tourisme comme facteur-clé dans l’économie du département et comme générateur de nouveaux emplois ;
  • rendre la population de Bacău consciente sur les richesses touristiques du département et désireuse de les partager aux touristes ;
  • la croissance du rôle des agences de tourismes dans le département, en tant qu’intermédiaires dans les processus de promotion par fournir des informations aux potentiels visiteurs du département de Bacau et du pays, sur les produits et les services touristiques envisagés ; assurer les mécanismes d’appui coordonné pour les organisations locales de tourisme dans le développement de la politique touristique dans le département ;
  • le développement et l’implémentation du plan de promotion des destinations touristiques par la collaboration de toutes les parties intéressées, ayant en vue tous les objectifs touristiques présentant un potentiel pour le département de Bacău;
  • créer une base de données au niveau du département incluant les produits, les facilités, les événements et les services de l’industrie touristique, pour assurer au public un meilleur accès aux objectifs présentés dans le projet ;
  • réaliser un portail de tourisme départemental, comme instrument majeur d’information et de promotion;

 

Par les services touristiques présentés comme des paquets intégrés dans le cadre de ce projet on va créer de la demande pour une palette vaste de biens tangibles et de services qui seront produits au niveau local et ensuite achetés par des touristes et par des compagnies de tourisme (albums, guides touristiques, objets d’artisanat local et d’autres objets similaires), tout comme des biens et des services produits par autres secteurs économiques (commerce, constructions, transports, industrie alimentaire, confections et chaussures, industrie légère et d’artisanat).

Le département de Bacău offre la possibilité de pratiquer plusieurs formes de tourisme, à partir du tourisme balnéaire-thérapeutique jusqu’à celui culturel, réalité qui favorise la capacité d’attirer plusieurs catégories de clients. Dans ce contexte, on a décidé de créer une offre intégrée de produits et de services touristiques qui satisfassent une large diversité de besoins et d’exigences des potentiels clients, selon la structure suivante :

  •  Le 1er Paquet – « Le tourisme d’agrément et balnéaire », consistant dans des produits touristiques d’agrément associés au traitement balnéaire thérapeutique ;
  • Le 2ème Paquet – « Le tourisme culturel », incluant la Maison mémorielle « George Enescu » de Tescani et la Maison mémorielle « George Bacovia » de Bacău ; La Maison mémorielle de Nicu Enea ; le Musée ethnographique dans l’enceinte de l’église “Sfinţii Apostoli Petru si Pavel” (« Les Saints Apôtres Pierre et Paul ») ; Le Château de la famille Ştirbei
  • Le 3ème Paquet – « Le tourisme ecclésiastique », autour des monastères représentatives du département de Bacău.

Chacun des trois paquets formant l’offre touristique intégrée du département de Bacău peut se constituer en élément de spécificité par rapport à l’offre touristique au niveau national, dans la mesure où ses éléments distinctifs sont mis en évidence, positionnés et communiqués de manière adéquate. Il y a au niveau du pays bon nombre de régions géographiques bénéficiant d’un ou de plusieurs des produits touristiques qu’on retrouve au niveau de Bacău, mais l’offre intégrée existante dans cette aire peut être spécifique, par les éléments composant de chaque paquet, capables de satisfaire une vaste palette de besoins et d’exigences, à conditions qu’elle fasse l’objet d’une démarche soutenue de promotion.

1er Paquet – « Le tourisme d’agrément et balnéaire »:

Parmi les éléments de spécificité de ce paquet analysé, qui pourraient engendrer des avantages compétitifs grâce à la démarche de promotion, on mentionne les suivants :

  • Le Sanatorium Balnéaire de Slănic Moldova
  • La région des Eaux Minérales
  • Le parc balnéaire de Slănic Moldova
  • Les Gorges et la Chute d’eau de Slănic
  • Le tracé touristique „300 DE SCARI” (« 300 marches »)
  • Les tracés dans les Montagnes Nemira
  • Les sources d’eau minérales de Targu Ocna
  • Le milieu de saline (la Saline de Târgu Ocna)
  • Le centre de traitement balnéaire Parc Măgura, de Targu Ocna
  • Le Parc balnéaire Mont Măgura, Targu Ocna
  • Le tourisme montagnard afférent à la zone de Targu Ocna
  • La région touristique Darmanesti, le lac de barrage « Poiana Uzului »

2ème Paquet – „Le tourisme culturel”, qui inclut :

  • La maison mémorielle George Bacovia
  • Le Centre Culturel « Rosetti Tescani – George Enescu »
  • La Maison mémorielle de Nicu Enea
  • Le musée ethnographique dans l’enceinte de l’église “Sfinţii Apostoli Petru si Pavel” (« Saints Apôtres Pierre et Paul »)
  • Le Château de la famille Ştirbei

3ème Paquet – « Le tourisme ecclésiastique », autour des monastères représentatives de Bacău

Le projet propose une visibilité supérieure et la promotion au niveau national des bâtiments de culte les plus importants de Bacău, tels : L’Église orthodoxe « Sfânta Varvara », située dans la mine de sel « Trotuş » de la ville de Târgu Ocna, à plus de 200 mètres de profondeur ;  Le Monastère Măgura Ocnei bâti entre 1750-1757; L’Église Precista – Târgu Ocna (1662; 1860) sous le patronage de la « Dormition de la Vierge », premièrement bâtie en 1683 (autres sources indiquent l’an 1662) ; l’Église en bois « Cuvioasa Parascheva », qu’on appelle aussi « Domnească » a été construite en poutres de chêne sur la rive droite du ruisseau Vâlcica, non loin de  Ocne (Mines de sel), pour les mineurs d’ici. Conformément à la tradition, l’église actuelle a été reconstruite sur l’emplacement de l’ancienne datant de 1572 – 1574, à l’époque de Ioan Vodă cel Viteaz (Le Prince Jean le Brave); L’Église Sfântul Nicolae (Saint Nicholas) de Bacau, bâtie entre 1568 – 1572; L’Église « Buna Vestire »(« de la Bonne Nouvelle ») deTârgu-Ocna (ensuite appelée Răducanu) a été édifiée par le grand logothète Ion Buhuţ et un riche bourgeois, Pavăl (Paul), à la fin du  XVIIe siècle et au début du XVIIIe ; en 1494, Étienne le Grand, avec son fils Alexandru-Vodă, ont fait construire une église – L’Église de Borzesti L’Église Sfânta Fecioară (de la Sainte Vierge) de Bacău –  le bâtiment de culte le plus ancien de Bacău, construite par la volonté de la princesse Marguerite, l’une des femmes d’Alexandre le Bon ; L’Église Precista a été bâtie en 1491 par Alexandru-Voda – fils et corégent d’Étienne le Grand – qui avait établi sa cour à Bacău; L’Église Sfântul Ioan (Saint Jean) – édifiée, probablement, entre 1802 et 1812, par loan Mocanu et le prêtre loan Moisă; Le Monastère de Ciolpani est un bâtiment réalisé dans le style des monastères du nord de la Moldavie (Région de Buhusi, XIIe siècle) ; Le Monastère de Răchitoasa a été construit à 1697 par Ilie Enache-Tifescu (surnommé « Frige-vaca »), chef de l’armée ; Le Monastère de Runc, Buhuşi – Église ancienne, bâtie pendant le règne d’Étienne le Grand, a été démolie et, à sa place, le boyard lonascu Isacescu a fait construire en 1760 un nouveau bâtiment en style moldave, conservé jusqu’à présent ;  Le Monastère Bogdana, dans le village de Bogdana, commune Ştefan cel Mare. L’église de la monastère a été fondée par le boyard Solomon Barladeanu et sa femme, Ana, en 1670 et refaite en 1755; Le Monastère Caşin – Située à 16 km distance de Oneşti, édifiée en 1655 par le voïvode Gheorghe Ştefan ; Le Monastère Étienne le Grand et le Saint, à 6 km loin de la route principale Slanic Moldova – Targu Ocna.

Poetul băcăuan George Bacovia

Dezvoltarea durabila